La Compagnie TA58 est une société à but non lucratif ayant son siège à La Chaux-de-Fonds en Suisse et ayant pour buts de créer, de produire et de présenter des spectacles. La structure de cette troupe, membre de la FSSTA, offre un moyen de travailler par projet et de faire collaborer des comédien-ne-s venant de plusieurs horizons différents. 

Elle a actuellement trois créations en tournée: Moi, Ota, rivière d'Hiroshima de Jean-Paul AlègreLe Dernier Train de Natacha Astuto et Potestad d'Eduardo Pavlovsky.

Metteur en scène: Cédric Laubscher – 2300 La Chaux-de-Fonds 

Comédiens: 
Natacha Astuto – 2300 La Chaux-de-Fonds
Gérald Bonny – 2074 Marin-Epagnier
Eric Fragnière – 2000 Neuchâtel (2015)
Jean-Pierre Henry - 2037 Montmollin
Grégory Jaquet – 2000 Neuchâtel

Amandine Junod – 2056 Dombresson

John Reift – 2023 Gorgier
Patrick Vuilleumier - 2012 Auvernier

Costume d'Ota: Cendrine Etter Cosandier – 2046 Fontaines

Metteur en scène: Cédric Laubscher – 2300 La Chaux-de-Fonds
Comédien: 
Jean-Pierre Durieux – 2824 Vicques

Metteur en scène: Cédric Laubscher – 2300 La Chaux-de-Fonds
Comédiens: 
Janine Constantin – 2074 Marin 
Jean-Pierre Durieux – 2824 Vicques
Grégory Jaquet – 2000 Neuchâtel
Natacha Astuto – 2300 La Chaux-de-Fonds
Enrique Medrano – 2000 Neuchâtel (2013)

NATACHA ASTUTO aime le café, le rose, les talons de 12, les séries-télés qui finissent mal et les grandes villes américaines, là où chaque rue est une tranche de vie. Ingénieure en mécanique et porteuse d'un master en économie, elle a tenu des rôles dans une quinzaine de pièces au sein de troupes suisses, avec qui elle tourne entre autres en France, en Belgique, en Italie et au Québec. Elle tient notamment le rôle titre dans Moi, Ota, rivière d'Hiroshima de Jean-Paul Alègre, la pièce créée en exclusivité par la Compagnie TA58 depuis 2015, interprétation qui lui vaut une belle critique de Gilles Costaz dans la revue de l'Avant-Scène en janvier 2017.

Depuis 2005, Natacha réalise un de ses rêves de toujours: écrire ses propres pièces. Ecrire encore et encore les drames de la vie, ne pas épargner ses personnages, les faire aimer, rire et pleurer. Un Hôpital pour six francs prend alors vie, suivi de Big Boss en 2006, puis l’Appartement en 2008, Dans une Autre vie en 2009 (publiée en 2017) et Le Dernier train en 2012 (publiée en 2014).

En 2013, Le Dernier train est finaliste du concours Writemovies #31 à Los Angeles et Big Boss gagne un publication dans le cadre du concours d'écriture dramatique organisé par l'association Tulalu!?.

2014 est l'année où l'auteure voit sa pièce doublement primée au Festival de Cahors en France - la Compagnie TA58 remporte à la fois le Grand Prix du Jury et le Prix du Jury Jeune - et éditée en France. C'est également l'année où sa version américaine de Le Dernier trainThe Last Train, est créée à Los Angeles dans le cadre du Hollywood Fringe Festival.

Natacha termine sa pièce Une Nuit en 2015 - qui sera créée en 2017 - alors que son scenario du long-métrage The Last Train atteint la demi-finale du concours hollywoodien Stage 32 The Happy Writers et sa pièce Dans une Autre vie termine finaliste du concours d'écriture de scénarios Writemovies #38 à Los Angeles. 

En 2016 naît Issue de secours qui sera créée en 2017, comme Arizona, qui sera portée à la scène par la Compagnie TA58

L'auteure travaille actuellement à l'écriture d'Angelina, pour la compagnie les Disparates, et de deux autres commandes pour 2017 et 2018. 

CÉDRIC LAUBSCHER est un metteur en scène complet avec une préférence pour tout ce qui est en relation avec l’esthétisme, visuel comme sonore.

Ayant à son actif la mise en scène de quelque quinze pièces, Cédric Laubscher a pu s’exprimer pleinement lors de la mise en scène de Deux sur la Balançoire de William Gibson en 2007 (pièce ayant tourné jusqu’en 2009). Comme il en avait la volonté depuis longtemps, il a donné un goût de cinéma à sa mise en scène, ainsi qu’à la scénographie et à la création lumière; les ambiances créées par les lumières et la musique, par le jeu exigé des acteurs, par les zooms inconscients proposés au public font vibrer les spectateurs.

Il a ensuite récidivé lors des créations de l’Appartement en 2008 et de Dans une Autre vie en 2009. En 2012 il crée Le Dernier train, l’accueil réservé à sa mise en scène est excellent, les critiques sont unanimes quant à la force des émotions reçues et à la précision du travail. La pièce est en sélection officielle de sept festivals et a remporté le Grand Prix du Jury et le Prix du Jury Jeune au Festival de Cahors.

En 2014, il met en scène de Potestad d’Eduardo Pavlovsky, qui remporte le Prix du public au festival Les Escholiers en 2017.

Fin 2015, il monte Moi, Ota, rivière d'Hiroshima de Jean-Paul Alègre, la pièce créée en exclusivité par la Compagnie TA58 que l'auteur lui-même lui a confiée.

Il est, depuis 2016, enseignant extraordinaire à la LAB Acamedy a Reggio Emilia en Italie et le metteur en scène de la chorale pop Crescendo

2017 est l'année où il a prévu de monter Issue de secours de Natacha Astuto et de mettre sur pied des ateliers de mise en sène et de technique de spectacle.